Déclaration de Choi Dae-Jip, Président de l’Association des Médecins de Corée à propos des mesures prises face à la crise du Coronavirus en Corée du Sud

Bonjour, 

Je suis Choi Dae-Jip, le président de l’Association des Médecins de Corée (KMA).

Je voudrais désormais annoncer la position de l’Association médicale coréenne concernant les mesures prises par le gouvernement pour surmonter la crise actuelle, dans laquelle la vie et la santé de la population sont grandement menacées.

La position de l’Association des Médecins de Corée sur la politique du gouvernement

Premièrement, le ministre de la santé et du bien-être Park Neung-hoo, qui est en charge de la santé en Corée du Sud, devrait être remplacé immédiatement pour endosser la responsabilité de la propagation du Covid-19.

Hier, le gouvernement a porté son alerte de crise à un niveau critique. L’Association des Médecins de Corée a mis en garde contre le risque d’infection par le virus Covid-19 et a appelé à porter l’alerte de crise à un niveau plus sérieux afin de bloquer la propagation de l’infection. Le gouvernement est passé tardivement à un niveau plus élevé, mais le plus important est maintenant de prendre rapidement des mesures pratiques correspondant à ce niveau de gravité. 

Actuellement les infections dans communautés régionales se répandent rapidement dans tout le pays. Nous avons pu enrayer cette situation. Jusqu’à maintenant nous avons connu un échec global des mesures de prévention.  Le ministre de la santé et du bien-être doit être remplacé immédiatement, en assumant la responsabilité de l’échec total de la quarantaine. Le gouvernement devra reconnaître l’échec total de la quarantaine et apporter des améliorations fondamentales à sa politique de lutte contre la maladie infectieuse Coronavirus d’aujourd’hui. Le point de départ est le remplacement du ministre de la Santé et du Bien-être social, Park Neung-hoo.

Deuxièmement, même si nous avons manqué le moment propice nous devons immédiatement refuser l’entrée du territoire à ceux qui viennent de Chine.

L’Association des Médecins de Corée a fortement conseillé à 6 reprises le mois dernier d’interdire l’entrée sur le territoire aux personnes venant de Chine afin de bloquer la source de l’infection. Cependant, le gouvernement ignore les recommandations médicales de  l’Association des Médecins de Corée jusqu’à maintenant. Le résultat est que la Corée est devenue le deuxième pays au monde après la Chine, avec le plus grand nombre de personnes infectées au Coronavirus. 

La propagation de l’infection dans la communauté régionale est clairement le résultat de l’échec de la prévention, et la cause principale est que le principe le plus fondamental de la prévention de l’infection a été ignoré.

Si le conseil de l’Association des Médecins de Corée basée sur sa perspective médicale n’avait pas été ignoré et si le gouvernement avait interdit l’entrée sur le territoire dès le commencement, cette grande propagation de l’infection dans les communautés régionales aurait pu être évitée. Il est très tard, mais au moins maintenant une interdiction temporaire d’entrée sur le territoire doit être émise immédiatement pour les personnes venant de Chine. 

Surtout, il a été découvert dans les récentes études médicales que des personnes sans symptômes peuvent être infectées par le virus et infecter de nombreuses autres personnes. Cela nous montre qu’il n’est pas possible de bloquer de manière efficace les infections étrangères en laissant la porte ouverte à des zones dangereuses telles que la Chine et c’est seulement en filtrant ceux qui montrent des symptômes lors de la mise en quarantaine. C’est pourquoi l’interdiction totale d’entrée sur le territoire doit être émise immédiatement pour les personnes venant de Chine.

Un système médical dualisé, dédié au Coronavirus et une institution médicale générale, doivent être rapidement établis et prêt à diagnostiquer, isoler et traiter les patients infectés par le Coronavirus dès le commencement de l’infection. Le gouvernement doit immédiatement annoncer son plan détaillé et ses progrès concernant la façon dont il va mettre en place ce système médical auprès du public et de la communauté médicale. D’un autre côté, le gouvernement doit dire à la population de s’abstenir de sortir, fermer les écoles, les parcs, les travaux et interdire les événements de groupe pour limiter fondamentalement l’environnement dans lequel le Coronavirus peut se propager afin que la vitesse de propagation des infections dans les communautés régionales ralentisse. La prévention régulière doit aussi être renforcée. Cependant peu importe la qualité de notre diagnostic précoce, de l’isolement, du traitement et de la prévention des infections communautaires, nous ne pourrons jamais résoudre cette situation concernant le Coronavirus s’il y a un afflux sans fin de contaminations étrangères.

Troisièmement, la responsabilité du gouvernement pour ne pas avoir mis en place une prévention totale ne devrait pas être imputés aux patients infectés par le Coronavirus.

Le gouvernement est en train d’imputer à certains groupes religieux la responsabilité d’être la principale raison de la propagation rapide des contaminations communautaires dans tout le pays, principalement à Daegu et Gyeongbuk. Cependant, ces personnes ont également été infectées par quelqu’un et n’ont pas intentionnellement transmis le virus à d’autres. Ce sont donc nos patients qui doivent être protégés et traités et des citoyens de Corée du sud comme les autres. Nous devons être extrêmement attentifs à l’atmosphère sociale qui condamne les patients et les victimes du Coronavirus.

Indépendamment d’un groupe religieux particulier, des centaines de patients sont dispersés à travers le pays, donc les voies épidémiologiques de l’infection ne sont pas claires. Des moyens suffisants doivent être fournis pour comprendre les voies épidémiologiques et empêcher la propagation. Même dans ces circonstances graves, si le gouvernement induit en erreur sans adopter d’attitude ni de pratique réalistes pour résoudre l’urgence générée par la maladie infectieuse, il en résultera encore un autre échec dans la protection contre l’épidémie. Le gouvernement doit comprendre la nature de la situation sur la base des données scientifiques et résoudre l’infection au Coronavirus.

Quatrièmement, le gouvernement doit empêcher la Chine de nous retirer nos principaux équipements de protection médicale tels que les masques.

Toute la nation ne peut pas obtenir de masque correctement et se retrouvent dans une situation difficile et cela cause des troubles. Environ 9 millions de masques par jour sont produits par les entreprises coréennes, mais une quantité importante d’entre eux est exportée en Chine chaque jour. Cela devrait être évité afin que les équipements de protection tels que les masques puissent être fournis en priorité au public et au personnel médical. Protéger la vie de notre peuple est notre priorité.

Cinquièmement, un remplacement complet du groupe consultatif d’experts est nécessaire.

Le 13 février dernier ce fut clairement une erreur du gouvernement lorsque le président a dit que l’incident de Coronavirus allait bientôt être terminée, et que la Division centrale de résolution des accidents n’a pas à reporter des événements collectifs et de recommander que la quarantaine soit mise en œuvre en parallèle. 

Compte tenu de la période d’incubation moyenne actuellement connue, de nombreux patients dont le nombre a augmenté chevauchent maintenant cette période de fausse recommandation. En un mot, le gouvernement avait totalement tort. Des experts on mal informé le président et le siège central des accidents. Ce sont ces gens qui sont à l’origine de l’échec de la défense du gouvernement contre la maladie au cours de ce mois dernier.

Pour finir, je pose la question au gouvernement. Le gouvernement est-il disposé à collaborer avec l’Association des médecins de Corée pour résoudre l’urgence de Corona? Bien que la nécessité d’un conseil public-privé ait été révélée lors des derniers débats, il n’y a toujours pas de réponse. Le gouvernement ne fait aucun effort pour partager ou coopérer avec l’Association des Médecins de Corée.

Dans cette crise, la vie de nos citoyens est en jeu, et seul le gouvernement ne le voit pas assez. L’Association des Médecins de Corée s’efforcera de surmonter la crise provoquée par le Coronavirus en créant un groupe de travail  pan-médical pour le Coronavirus, afin d’élargir le comité spécial de contre-mesures du Coronavirus existant et de déployer tous les efforts possibles pour enrayer le Coronavirus. 

L’Association des Médecins de Corée considère la vie et la sécurité des personnes en premier lieu. Le moyen de réaliser cette valeur est la science médicale. L’Association des Médecins de Corée ne tolérera pas que la vie de la population soit menacée. Je vous avertis que si les besoins urgents de l’Association des Médecins de Corée sont à nouveau ignorés, je préviens sévèrement qu’il peut y avoir une situation dans laquelle des décisions sérieuses sont prises pour protéger la vie des gens.

24 février 2020

Choi Dae-Jip, Président de l’Association des Médecins de Corée

 

Source : https://youtu.be/ELAbCP6lXc8

www.osez-madame.fr https://www.dom-lingerie.com https://www.tenwod.com https://blog.drop-sexy.com https://www.gatokilo.fr https://www.deesse-sensuelle.com https://www.tentationx.fr https://www.lapetiteculotterose.com www.tactils-sensuelles.com www.le-jard.fr https://www.starcom-multimedia.fr https://blog.lovecity.fr https://www.saintongealim.com https://www.pecheabricot.com https://www.amazones-shop.fr https://www.maelylingerie.com www.shoppingwoman.fr https://www.toutemballage.com https://www.fatenlingerie.com https://www.ioleron.com